• Traduit par Roch Richer 

    (Acte de Stabilisation et de Recouvrement Économique National) 


    Le 11 novembre 2001 : Remise de la dette en Californie par le gouvernement fédéral et EXIGIBLE par tous les citoyens américains ! 


    Cette remise de dettes et un nouveau système monétaire vont éventuellement s’étendre au monde entier 


    " Deux jours plus tard, le 11 septembre 2001, à 10h00, heure avancée de l’est, Alan Greenspan devait annoncé le nouveau système de la Banque du Trésor, la REMISE DES DETTES de tous les citoyens américains et l’abolition de l’IRS (Internal Revenue Service - Service du Revenu Intérieur) comme première partie de l’annonce publique de l’ASREN. 

    " Mais, au lieu de cela, juste avant 9h00, heure avancée de l’est, et après, des avions commerciaux foncèrent sur le World Trade Center. L’attaque du WTC a servi à stopper l’annonce de l’ASREN en empêchant un centre informatique bancaire crucial, situé aux premier et deuxième étages du WTC, d’effectuer le téléchargement d’un système informatique en direction des banques américaines, lequel envoi était programmé pour débuter à 9h00, heure avancée de l’est. " 



    Tous les Américains possèdent de gros avantages financiers qui leurs sont ÉCHUS. Je ROMPS le SILENCE et le BLACKOUT sur la VÉRITÉ à propos de la raison pour laquelle certaines personnes du Comté d’Orange, en Californie, ont un SURPLUS D’ARGENT entre les mains depuis le mois dernier ! Je brise le SILENCE parce que notre PEUPLE A BESOIN de ce surplus économique que l’on DOIT DÉJÀ aux Américains ! Pourriez-vous utiliser plus d’argent ? les foyers et les citoyens américains POSSÈDENT une AUGMENTATION DE REVENUS disponible qui leur est DUE MAINTENANT. TOUT ce qu’il faut, c’est une annonce de quinze minutes de la part de Washington, D.C.. Une remise personnelle MASSIVE des dettes et l’abolition de l’impôt fédéral sont ÉCHUS à CHAQUE citoyen des États-Unis ! Tout le courant des médias a collaboré au blackout de ces nouvelles historiques et le retrait de ces informations a contribué à nous empêcher de toucher ces bénéfices. Il est temps d’arrêter le blackout et d’exiger nos avantages. 

    Le mois dernier, dans le Comté d’Orange, en Californie, des citoyens ont reçu des lettres leur permettant d’effacer TOUTES leurs dettes de carte de crédit et voir leurs hypothèques enlevées de sur leurs épaules. Si leur hypothèque fut contractée avant 1997, elle leur a été complètement REMBOURSÉE et leur ACTE de propriété leur fut envoyé par la poste. Si leur hypothèque fut enregistrée durant 1997 ou après, la banque prêteuse a été priée de transformer cette hypothèque en " prêt auto-amortissant " que les BANQUES sont obligées de payer au nom des citoyens. Plusieurs personnes chanceuses du Comté d’Orange reçoivent des avantages de l’ASREN que CHAQUE citoyen des États-Unis est SUPPOSÉ avoir DÉJÀ REÇU ! Mes recherches indiquent qu’un ménage moyen, aux États-Unis, possède, en carte de crédit, une dette approximative de 8 123 $ exigeant généralement des paiements minimum de 150 à 200 $/mois. Le paiement moyen d’une hypothèque est d’environ 770 $, toujours selon mes recherches. D’après les données du Recensement de l’année 2000, le revenu annuel moyen des Américains de moins de 65 ans est de 33 766 $ et, à un taux d’imposition de seulement 10 %, les déductions d’impôt mensuelles se chiffrent autour de 281 $. 

    Le montant des LIQUIDITÉS ADDITIONNELLES dans les mains de l’Américain type, dues à la remise des dettes et l’abolition de l’impôt par l’ASREN, totalisent environ 1 200 $ par mois ! Tout dépendant des paiements de votre carte de crédit et si vous avez un ménage à double revenu, l’ARGENT COMPTANT ADDITIONNEL dont vous disposerez peut même être plus élevé ! L’ASREN est une loi secrète adopte en mars 2000 et signée par Clinton, le 10 octobre 2000. 

    Mes sources ont des contacts privilégiés avec des personnes directement impliquées dans ces actions de remise de dettes à laquelle a droit CHAQUE citoyen américain et à laquelle il devrait avoir eu accès depuis DES MOIS ! Les gens ayant oeuvré au processus de remise des dettes ont travaillé de longues heures à traiter la demande de tous les citoyens qui avaient reçu ces lettres, le mois dernier, concernant l’effacement de leurs dettes. D’autres sources nous ont informés que les banques et les sociétés de prêts hypothécaires ont reçu, en juin 2001, l’ordre d’imprimer des ACTES en préparation à la remise massive de toutes les hypothèques antérieures à 1997 et d’envoyer ces ACTES de propriété à leurs clients. Ces ACTES, déjà imprimés et prêts à être expédiés, dorment sur les tablettes depuis juin 2000, en attendant l’annonce publique formelle de l’ASREN. Les citoyens du Comté d’Orange ont été choisis comme " projet de démonstration " et reçoivent leurs lettres de remise de dettes à ce titre. 

    Avant que vous ne vous inquiétiez à savoir de quels fonds se servira le gouvernement fédéral, laissez-moi vous expliquer que le gouvernement fédéral paie TOUTES ses dépenses à partir d’autres fonds et qu’il le fait depuis des années. Après l’annonce de l’ASREN, cette information sera rendue publique. Le IRS n’a toujours été qu’une " Gestapo financière " employée par le gouvernement CONTRE les Américains. Ce n’est là qu’une PARCELLE de l’ÉNORME FRAUDE perpétrée contre le peuple des États-Unis; fraude à laquelle l’ASREN met un terme. 

    Vous pouvez aussi être sûrs que les banques vont devoir se montrer généreuses sous l’ASREN qui met fin aux taux d’intérêt exorbitants et inconstitutionnels ainsi qu’à tout autre abus des banques. Celles-ci reçoivent des redevances nettes de 4 000 $ par compte de carte de crédit lorsqu’elles remettent ces comptes à zéro, et c’est pourquoi elles ont tant essayé d’entraîner les gens à ouvrir davantage de comptes de carte de crédit, ces dernières années. Les banques ont ÉGALEMENT une nouvelle façon sophistiquée et LUCRATIVE pour fabriquer l’argent désiré pour payer les balances d’hypothèque et les remettre à zéro. 

    Des politiciens corrompus de Washington, D.C., ont continuellement retardé l’annonce de l’ASREN. Il y a actuellement, au gouvernement fédéral, une lutte entre ceux qui sont légalement nommés pour faire annoncer l’ASREN et les politiciens et fonctionnaires corrompus incrustés qui tentent de bloquer l’ASREN. Permettez que je vous brosse l’historique de l’ASREN, afin que vous sachiez de quoi il retourne. 

    L’histoire exposant la fraude du gouvernement fédéral débuta dans les années ’70, alors que des banques saisissaient des fermes familiales partout aux États-Unis. Nous avons tous entendu parler des concerts bénéfices de Willie Nelson ; il commencèrent, voilà plusieurs années, dans le but de venir en aide aux fermiers afin de sauver leurs propriétés. Les saisies de fermes ont été dévastatrices et nombre de fermiers réalisèrent qu’il y avait quelque chose de louche sous ces reprises hypothécaires. 

    L’Union des Agriculteurs effectua des recherches en profondeur et trouva des preuves d’illégalité flagrante, incluant le fait que les banques chargeaient des taux d’intérêt faramineux et illégaux ! Ce que l’Union des Agriculteurs trouva, c’est que les banquiers, dans de nombreux cas, saisissaient ILLÉGALEMENT leurs fermes ! Lorsque l’Union des Agriculteurs tenta d’obtenir l’aide du gouvernement fédéral pour mettre un frein à ces saisies illégales, les fermiers découvrirent une COLLUSION DU GOUVERNEMENT avec les forclusions illicites. L’Union entama des poursuites contre les banques et le gouvernement fédéral. 

    Les poursuites de l’Union des Agriculteurs débutèrent dans les années ’70 et gravirent les échelons des cours de justice de l’état au fédéral, jusqu’à atteindre la Cour Suprême des États-Unis. En 1993, un ancien agent de la CIA, qui avait gardé des comptes-rendus prouvant les pratiques bancaires illégales et la collusion gouvernementale, témoigna devant la Cour Suprême pour soutenir les poursuites intentées par l’Union des Agriculteurs. Face aux PREUVES irréfutables d’illégalités bancaires, en 1993, la Cour Suprême des États-Unis statua que la réclamation de l’Union des Agriculteurs était VALIDE et que le gouvernement fédéral américain, ainsi que les banques, avaient sérieusement spolié les fermiers et tous les citoyens américains de vastes sommes d’argent et de leurs propriétés. 

    On remboursa les dommages faits aux fermiers et, en fait, la Cour Suprême exigea que les autres citoyens américains aient toutes opportunités de déposer une requête en dommages contre le gouvernement américain dans un processus qu’on nomma " Réclamations des Agriculteurs ". En réalisant que tous les citoyens, en plus des agriculteurs, avaient été escroqués, le processus de requête en dommages fut rebaptisé " Réclamations bancaires ". De 1993 à 1996, les citoyens enregistrèrent des réclamations bancaires contre les banques et le gouvernement fédéral américain en passant par le Département du Trésor américain pour obtenir le remboursement des dommages, tel que spécifié par la Cour Suprême des États-Unis. (Ce procès s’est CLOS en 1996.) J’espère avoir toute votre attention, car on m’a informé que les AVANTAGES de l’ASREN sont ENCORE PLUS GRANDS que la remise des dettes et l’abolition des impôts. C’est pourquoi il y a eu pareille lutte pour essayer d’empêcher que l’ASREN soit rendu effectif. On me dit qu’il y a un AUTRE processus qui permettra à tout le reste des citoyens américains, qui ont raté le processus des Réclamations bancaires, de déposer une requête de compensation substantielle APRÈS l’annonce de l’ASREN. Cela ne sera annoncé publiquement à tout le monde que lorsque l’ASREN sera en vigueur. 

    Dans le règlement de la Cour Suprême des États-Unis de 1993, la Cour spécifia que, en plus des paiements des dommages aux agriculteurs et des requêtes des Réclamations des Agriculteurs/bancaires, de rapides changements ont été EXIGÉS pour éradiquer la FRAUDE profondément enracinée dans le gouvernement fédéral. Ces changements RAPIDES comprenaient : 1) l’abolition du système d’imposition illégal et inconstitutionnel de l’IRS ; 2) la mise sur pied d’un système bancaire du Trésor pour remplacer la Réserve Fédérale et absorber les installations de la dite Réserve Fédérale ainsi que son personnel dans le Département du Trésor après le rachat de toutes les parts et installations de la Réserve Fédérale ; 3) l’institution d’un nouveau cour monétaire du Trésor appuyé sur les métaux précieux, dans le mouvement mondial du retour aux devises basées sur l’or et les métaux précieux ; 4) la fourniture des liquidités aux remises de dettes des cartes de crédit et des hypothèques de tous les citoyens américains comme faisant partie de la guérison des dommages financiers imposés aux américains par le système bancaire corrompu ; 5) la restauration entière des Lois de la Constitution et des droits des citoyens aux États-Unis ; 6) l’expulsion des politiciens et fonctionnaires véreux de leurs fonctions au sein du gouvernement fédéral ; et BIEN D’AUTRES CHOSES ENCORE. 

    On ordonna que les règlements de la Cour Suprême des États-Unis soient tenus SECRETS jusqu’à l’annonce publique officielle de la restauration rapide du gouvernement. C’est ce qui exigea que la Loi de l’ASREN soit adoptée secrètement en mars 2000. Tous ceux qui étaient officiellement impliqués dans son adoption et son implantation durent garder le secret par serment sous peine de faire face à des charges de TRAHISON et d’être EXÉCUTÉS pour avoir brisé les serments à garder le secret. 

    Un groupe de puissants personnages fut impliqué dans la mise en oeuvre des règlements de la Cour Suprême en vue des améliorations rapides au sein du gouvernement fédéral. Parmi ces gens, il y avait des officiers militaires américains assumant la restauration des Lois de la Constitution, des experts internationaux dans les systèmes monétaires et bancaires, des autorités en haute justice, et bien d’autres. J’ai nommé ces personnes " les Chevaliers Blancs " parce qu’ils sont comme des chevaliers blancs dans la haute finance qui viennent à la RESCOUSSE de ceux qui sont à la merci des prédateurs financiers. (Ces Chevaliers Blancs comprennent des personnes de TOUTE RACE, de toute ethnie et de toute religion.) Les Chevaliers Blancs travaillent sans relâche depuis 1993 pour SECOURIR les Américains des griffes du gouvernement fédéral corrompu et du système banciare actuel en cherchant les moyens de rendre effective la réglementation de la Cour Suprême. Après des années " d’accords " négociés avec les hauts-fonctionnaires du gouvernement américain, et en ne faisant que peu de réels progrès dans l’implantation des réglementations de la Cour Suprême, les Chevaliers Blancs réalisèrent qu’ils avaient besoin de faire adopter une loi qui engloberait toutes les requêtes de la Cour Suprême. L’ASREN est cette loi et fut passée secrètement en mars 2000 pour mettre en branle les améliorations rapides ordonnées par la Cour Suprême des États-Unis. 

    En raison de l’intense participation d’officiers supérieurs de haut rang de l’armée des États-Unis, les Forces spéciales sous le commandement de ces officiers ont exécuté des actions de soutien importantes exigées par l’ASREN. Certaines de ces Forces spéciales comprenaient des groupes militaires de renseignement avec lesquels j’entretiens des liens. J’ai appris l’adoption secrète de l’ASREN par le biais de mes relations de renseignement militaire. Cela m’a été confirmé par un agent de la National Security Agency (Agence Nationale de Sécurité), et ce même agent a également constaté que l’ASREN fut signé par Clinton, le 10 octobre 2000. L’agent de la NSA ne croyait pas, initialement, que l’ASREN avait été adopté ; toutefois, après une recherche poussée dans des enregistrements top secrets, il fut en mesure de confirmer son adoption, ainsi que de nous donner la date de sa signature. 

    Depuis la signature de l’ASREN par Clinton, en octobre 2000, les Chevaliers Blancs se sont activement empressés de voir à ce que l’ASREN soit pleinement mis en vigueur. 

    Les politiciens et fonctionnaires corrompus du gouvernement fédéral ont combattu l’implantation de l’ASREN, jusqu’à maintenant. L’ASREN réclame la démission de nombreux fonctionnaires et politiciens du gouvernement fédéral afin de mettre un terme définitif à la FRAUDE passée dudit gouvernement fédéral et établir un NOUVEAU DÉPART sous la restauration de la Loi de la Constitution. 

    (Aussitôt l’ASREN annoncé et un gouvernement de transition installé, nous aurions de nouvelles élections, suivant les exigences des réglementations de la Cour Suprême des États-Unis.) Alors que cette dernière exigeait LÉGALEMENT que les politiciens et fonctionnaires incrustés dans le gouvernement fédéral remettent leur démission et quittent leur office, ceux-ci ONT LUTTÉ, pas à pas, afin d’empêcher que l’ASREN soit mis en application. Ce faisant, ils ont TRAHI CHAQUE Américain et ont ESCROQUÉ chacun des citoyens des avantages financiers de l’ASREN ! Il y a quelques mois, en août 2001, les Chevaliers Blancs ont finalement terminé de travailler, de concert avec les autorités bancaires internationales, sur la révision de toute la réglementation bancaire internationale en alignement derrière l’ASREN et notre nouveau cours monétaire fondé sur les métaux précieux. Ensuite, les Chevaliers Blancs ont exigé les démissions dûment signées de tous les membres du Congrès. Certains de ces membres se sont esquivés en essayant de se cacher pour ne pas signer ces formules de démissions requises par l’ASREN. Les Forces spéciales militaires américaines des Chevaliers Blancs furent assignées à la recherche de tous les membres du Congrès, afin d’obtenir leur démission écrite ; cela a occupé presque tout le mois d’août. 

    Finalement, lors d’une session spéciale s’étant terminée à 21h00, le 22 août 2001, la Cour Mondiale (Cour internationale de Justice à La Haye, aux Pays-Bas) statua que l’ASREN rencontrait toutes les exigences LÉGALES requises pour son implantation. L’étape suivante était la transition du gouvernement fédéral américain vers l’ASREN. Tôt, le 23 août 2001, et ce jusqu’au 27 août, les Maréchaux américains remirent des ordres légaux exigeant des chefs de chaque Département du gouvernement fédéral qu’ils se soumettent à l’ASREN. Ces ordres étaient signés de la main du Juge de la Cour Suprême des États-Unis, siégeant également à la Cour Mondiale, et qui fut mandaté par la dite Cour Mondiale pour utiliser sa double autorité, en tant que Juge de la Cour Mondiale et Juge de la Cour Suprême des États-Unis, dans toutes les ordonnances légales relativement à la mise en oeuvre de l’ASREN. 

    Selon nos sources à Washington, le taux de conformité fut élevé parmi les chefs des divers Départements de l’État fédéral, alors que les ordres furent remis à toutes les agences à l’intérieur comme à l’extérieur du Capitol national. Les fonctionnaires de l’agence du IRS, bien au fait de son abolition imminente, verrouillèrent les portes du bâtiment de l’IRS dans une vaine tentative de se soustraire aux ordres de soumission. Les troupes militaires américains des Chevaliers Blancs entourèrent le bâtiment et la résistance de l’IRS s’affaissa en quelques heures. 

    L’ordre d’exécution suivant fut d’obtenir l’adoption de deux résolutions par les membres de la Chambre et du Sénat américain. La première résolution approuva l’implantation de l’ASREN. La deuxième annonça légalement la démission massive de tous les membres de chaque Chambre du Congrès. Les membres du Congrès revinrent de leur vacances estivales, après la fête du Travail, et repoussèrent l’adoption des résolutions exigées jusqu’au dimanche, 9 septembre. Dans une session fermée spéciale du Congrès, ce dimanche 9 septembre-là, les deux Chambres du Congrès adoptèrent finalement les résolutions requises. 

    Deux jours plus tard, le 11 septembre 2001, à 10h00, heure avancée de l’est, Alan Greenspan devait annoncé le nouveau système de la Banque du Trésor, la REMISE DES DETTES de tous les citoyens américains et l’abolition de l’IRS (Internal Revenue Service - Service du Revenu Intérieur) comme première partie de l’annonce publique de l’ASREN. 

    (La fameuse thèse de doctorat de Greenspan sert de fondement au nouveau système monétaire basé sur les métaux précieux.) Mais, au lieu de cela, juste avant 9h00, heure avancée de l’est, et après, des avions commerciaux foncèrent sur le World Trade Center. L’attaque du WTC a servi à stopper l’annonce de l’ASREN en empêchant un centre informatique bancaire crucial, situé aux premier et deuxième étages du WTC, d’effectuer le téléchargement d’un système informatique en direction des banques américaines, lequel envoi était programmé pour débuter à 9h00, heure avancée de l’est. L’envoi du téléchargement du système informatique vers les banques américaines était une condition préalable à l’annonce des changements bancaires de l’ASREN. 

    En outre, le lieu de l’écrasement de l’avion en Pennsylvanie joua aussi un rôle dans l’annulation de l’annonce. Finalement, l’extrémité sud du Pentagone, où le dernier avion a frappé, était l’endroit exact qui abritait le centre des communications techniques devant coordonner la diffusion de l’ASREN sur toutes les chaînes télévisuelles en même temps. 

    Ainsi donc, l’attaque des quatre transporteurs commerciaux servit essentiellement à annuler l’annonce des changements bancaires de l’ASREN, le 11 septembre 2001. Des hauts-fonctionnaires pourris de l’administration Bush ont donné l’ordre des attaques du 11 septembre sur ces quatre cibles pour arrêter l’implantation de l’ASREN ; l’ASREN exige leur démission du pouvoir dans les 48 heures suivant la première annonce de l’ASREN. 

    Environ 6 000 personnes sont mortes, le 11 septembre, suite aux ordres lancés par des fonctionnaires corrompus du gouvernement fédéral, mis à exécution par le moyen de noires opérations aux États-Unis et leurs pantins arabes. Certains de ces hauts-fonctionnaires de l’administration Bush s’impliquent dans l’ordonnance et la continuité du terrorisme du gouvernement fédéral envers les Américains. Ils ont également trimé dur pour empêcher l’annonce de l’ASREN, depuis le 11 septembre, et de multiples façons, dont l’envoi en Afghanistan de Forces spéciales militaires américaines, préalablement engagées dans des missions de soutien à l’ASREN, et cela dans le dessein d’affaiblir la capacité des Chevaliers Blancs à faire l’annonce de l’ASREN. 

    Suite à tous les dommages essuyés le 11 septembre et à toutes leurs ramifications, cela ne fait donc que depuis deux semaines que les exigences bancaires nécessaires à l’annonce de l’ASREN sont à nouveau rétablies et finalement prêtes. 

    C’est parce que tout est prêt, maintenant, que je ROMPS le silence et propage cette nouvelle partout dans le but de m’assurer que l’ASREN soit annoncé immédiatement ! Aujourd’hui, TOUS les citoyens américains sont PRIVÉS des avantages financiers massifs de l’ASREN parce que quelques milliers d’individus du gouvernement fédéral ABUSENT de leur position en essayant de stopper l’implantation de l’ASREN. Presque tous les démocrates et républicains à Washington, D.C., ont combattu avec force pour tenter d’enrayer l’ASREN. 

    Bush Junior savait, quand il est entré dans la course à la présidence, que l’ASREN devait être annoncé à l’intérieur de l’échéancier 2000/2001 et qu’on exigerait sa démission. Ainsi que Gore. Bush Sénior et Clinton savaient également, depuis des années, que la réglementation de la Cour Suprême allait être mise en vigueur. Lorsque Bush Junior est entré en fonction, il signa un accord de SIX MOIS pour ensuite démissionner, comme l’exigeait l’ASREN. Cet accord et bien d’autres furent négociés suivant les exigences de la Cour Suprême des États-Unis et de la Cour Mondiale, en tant que partie intégrante du processus de restauration du gouvernement américain. Néanmoins, Bush et ses cohortes corrompues ont BRISÉ, sans discontinuer, tous les accords qu’ils ont signés. 

    Bush Junior a employé chaque outil à sa disposition pour empêcher les Américains de recevoir les avantages financiers de l’ASREN. En juillet 2001, les fonctionnaires de l’administration Bush énoncèrent leur intention d’attaquer l’Afghanistan à la mi-octobre 2001 (source : BBC, 18 septembre 2001), mais devaient d’abord ordonner l’attaque du 11 septembre pour prévenir l’annonce de l’ASREN afin de remettre à plus tard la DESTITUTION de Bush de sa fonction. Bush Junior a signé ses papiers de démission le 30 août 2001, entre 22h30 et minuit. Aux fins des exigences de la Cour Suprême des États-Unis, à 0h01, le 31 août 2001, le Président désigné prêtait serment, en préparation à l’annonce de l’ASREN qui devait être faite cette fin de semaine-là. (On m’affirme que la démission et l’assermentation devront être repris dans un avenir rapproché.) Aujourd’hui, les États-Unis sont toujours terrorisés par les groupes des Noires Opérations oeuvrant pour le gouvernement fédéral en fabriquant des lettres à l’anthrax sous les ordres de Bush Junior et ses fonctionnaires pourris dans une tentative de coup d’état en vue de trouver un moyen de demeurer à la Maison Blanche. Il y a presque deux semaines, Bush Junior fut légalement dépossédé de ses pouvoirs en raison de sa TRAHISON envers notre pays. 

    Aujourd’hui, TOUS les citoyens américains DOIVENT recevoir l’AUGMENTATION de leurs LIQUIDITÉS provenant de l’annonce de l’ASREN. COMBIEN D’ARGENT DE SURPLUS auriez-VOUS si les paiements de votre carte de crédit, de votre hypothèque et les montants de votre impôt fédéral se transformaient soudainement en ARGENT SONNANT que vous pourriez dépenser comme bon vous semble ? Votre vie ne serait-elle pas plus agréable sans ce lourd fardeau financier pesant sur vos épaules ? Tout ce qu’il faut, c’est quinze minutes pour annoncer les mesures de l’ASREN, par une des équipes y ouvrant. Il y a de ces gens ayant reçu l’approbation de la Cour Mondiale pour faire naître l’ASREN. Nous pouvons les aider en envoyant des courriers électroniques, des télécopies, en logeant des appels téléphoniques pour dire à ces personnes-là que nous EXIGEONS que soit annoncé IMMÉDIATEMENT l’ASREN ! La Cour Mondiale a désigné le Juge américain de la Cour Mondiale pour prendre toutes les dispositions légales, et a désigné le Secrétaire d’état américain, Colin Powell, le Secrétaire du Trésor américain, O’Neil, et d’autres pour rendre l’ASREN public. 


    2012 Unlimited
    PO Box 157, North Hobart, Tasmania, Australia 7002
    Téléphone : 04 1899-2012, Télécopieur : 03 62250296
    Internet : www.2012.com.au, courriel : 2012@2012.com.au
    La Loi entière de l’ASREN est disponible par fichier pdf sur
    http://www.2012.com.au/NESARA_Update.pdf . 
    http://www.2012.com.au/NESARA_Update.html 


    « 16/04/2014 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :