• banques en danger

    Une étude publiée par de la Royal Bank of Scotland, estime que les banques européennes doivent diminuer la taille de leurs bilans de 3.200 milliards d’euros, soit près de 10% de leurs actifs. 80% de ce montant devra provenir des banques moyennes qui n’ont que peu ou pas d’accès à de nouveaux fonds propres.

    Au point de départ, la situation en Europe est celle d’une sur-bancarisation (leurs actifs représentent 349% du PIB contre 78% aux USA) et d’un sous-développement du marché obligataire que les Etats et les Banques se sont accaparés dans leur propre intérêt.

    « gs menage la gb positions des hedges sur l or gold »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :