• lecho.be incrivez vous chez eux !!! bon site

    Le journalisme de qualité nécessite des investissements importants. Si vous souhaitez partager un article, nous vous invitons à utiliser le lien ci-dessous au lieu de la fonction couper/coller. Vous trouverez de plus amples informations concernant les droits d’auteur et la propriété intellectuelle dans nos Conditions Générales.  http://aide.lecho.be/?op=detail&articleId=8916064&nodeId=3511  Toute personne souhaitant acheter des droits supplémentaires pour une utilisation collective ou commerciale peut consulter Copiepresse.  http://www.copiepresse.be/  Ci-joint, vous trouverez le lien que vous pouvez aisément partager avec d’autres personnes:  http://www.lecho.be/r/t/1/id/9472910.

    15:56 - 28 février 2014  

    Un scandale de l'or?

     

    plus d´informations dansMarchés&Placements
    Le cours du London Gold Fix serait manipulé depuis des années. Un nouveau scandale sur les marchés, après ceux du Libor et des devises?
     

     

    Le cours de l'or est-il manipulé? Selon des chercheurs cités par Bloomberg, le London Gold Fix, un indice qui sert de base aux compagnies minières, banques centrales et autres bijoutiers serait manipulé depuis des dizaines d'années.

    Des opérations anormales auraient été découvertes aux alentours de 15h00, c'est-à-dire au moment de la fixation du prix par cinq des plus importants opérateurs du marché. "Il y aurait des signes de collusion et une enquête approfondie devrait être ouverte", indiquent le professeur Rosa Abrantes-Metz de la New York University's Stern School of Business et Albert Metz du service investisseur de Moody's, dans une note.

     

     
    "La structure de l'indice de référence est propice à la collusion et la manipulation, et les données empiriquesconvergent vers une fixation artificelle du prix. Il est probable qu'une entente entre les participants ait se produire."
     
     

     

    Cette note évoque aussi la possibilité que les cinq banques qui supervisent la fixation de ce taux centenaire - Barclays, Deutsche Bank, Bank of Nova Scotia, HSBC et Société

    Rosa Abrantes-Metz est l’une des premières à s’être penchée sur les possibles manipulations du taux Libor.

    Générale - aient pris part à cette manipulation. Les auteurs plaident d'ailleurs pour que la manière dont ce taux est fixé soit revue.

    Cette nouvelle note vient ajouter de l'eau au moulin des rumeurs qui circulent sur ce possible nouveau scandale de manipulation, après ceux du Libor et des devises. Fin novembre, l'autorité allemande des marchés financiers, la Bafin, avait même déjà annoncé la tenue d'une enquête sur ces manipulations éventuelles dans la fixation du prix de l'or.

    A savoir

    Les prix de l'or sont fixés deux fois par jour au cours d'une téléconférence entre cinq banques, à savoir Bank of Nova Scotia, Barclays, HSBC, Deutsche Bank et la Société Générale.

    Les prix de l'argent sont fixés sur le même modèle par Deutsche Bank, HSBC et Bank of Novia Scotia.

     

    Dans la foulée, Deutsche Bank, avait annoncé son intention de se retirer du processus de fixation des prix de l'or et de l'argent sur les marchés mondiaux.
    "Deutsche Bank abandonne sa participation au processus de fixation du cours de l'or et de l'argent, suite à la réduction significative de nos activités dans les matières premières", a déclaré la banque.

     

    « 3 eme contact en bas ???russie 1 usa 0 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :